Partagez | 
 

 Turner Cooper : Parfois la quête de vérité peut vous coûter plus cher que vous ne pensiez [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Turner Cooper : Parfois la quête de vérité peut vous coûter plus cher que vous ne pensiez [Terminée]   Dim 19 Aoû - 20:16




NOM: CooperPRÉNOM: TurnerAGE: 29 ans DATE DE NAISSANCE: 15 février 1983 LIEU DE NAISSANCE: Denver ORIGINE: Je suis issu d'une famille riche, mon père était sénateur mais comme nous nous sommes brouillés lui et moi je vis modestementÉTUDES: Études en criminologie MÉTIER: Ancien agent du FBI PRÉFÉRENCE: HétéroSTATUT: Célibataire CÉLÉBRITÉ: Jensen Ackles CRÉDIT: Tumblr GROUPE CHOISI: APO


1 •• Comment s'est passé ton recrutement ?
Les circonstances relativement à mon recrutement sont pour le moins bizarres, une mise en contexte s'impose. J'étais Buenos Aires afin de me reposer pendant quelques jours lorsque je remarquai qu'une jolie jeune femme me lançait des regards fuyant et furtifs mais à ce moment je ne me doutais de rien. Et puis un matin je reçus une feuille blanche sous la porte de ma chambre sur laquelle je pouvais lire qu'une personne voulait me rencontrer dans un endroit secret...ma curiosité piqué au vif je me rendis sur place et c'est alors que je rencontrai cette belle et mystérieuse brune que je croisais régulièrement au bistro de l'hôtel ... c'était une agente de de l'APO chargée d'établir un contact avec moi et me liant d'amitié avec elle je finis par me confier à elle, ce qui fut une terrible erreur car elle utilisa mes confidences , et le fait qu'elle savait me faire perdre la tête, afin de me pousser à trahir mon pays.


2 •• Tes domaines de compétences

Armes blanches ■■□□□
Arts martiaux ■■□□□
Changement d'identité ■■■■□
Collecte d'information ■■■□□
Combat rapproché ■■■□□
Discrétion ■■■□□
Explosif ■■□□□
Improvisation ■■■■□
Infiltration ■■■□□
Interrogatoire musclé ■■■■■
Langues ■■■□□
Meurtres ■■■□□
Piratage ■□□□□
Résistance à la torture ■■■□□
Tir ■■■■□
Tir à distance ■■■□□
Travail d'équipe □□□□□
Autres :


3 •• Décris toi.
Pendant de longues années les gens ont prit plaisir à dépeindre des parents de moi un portrait peu flatteur, leurs pourfendeurs semblaient éprouver un malsain plaisir à les qualifier d'élitistes, de hautains et de méprisables snobinards et je dois avouer qu'au cours des premières années de ma vie j'ai souffert de ce jugement aussi cruel que superficiel injustement posé sur sa famille , du moins sur sa mère parce que mon père était le dernier des crétins . Malheureusement ,par ricochet, ce jugement injustifié finit par se répercuter sur ma petite personne et puis au fil des ans je fini par réaliser qu'il n'y avait rien de plus méprisable qu'une personne qui prend plaisir à déverser son venin dans le seul but de se défouler afin d'éviter de se regarder dans la glace. Je fini donc par réaliser que le succès de ma famille et l'ampleur du nom que je portais suscitaient que de la jalousie et c'est alors que je compris que cette haine dont je semblais faire les frais – tout comme mes parents – n'étaient que le pâle reflet de cette colère qui hante , par moment, ces petits crétins qui fantasment à l'idée de se retrouver à ma place et je finis par complétement les ignorer tout en alimentant une profonde colère contre mon père mais le tout vous sera expliqué un peu plus tard.

Étais-je devenu une personne imbue d'elle-même et ne portant que très peu de considérations au jugement d'autrui et dont le peu de compassion était devenu la principale marque de commerce ? Assurément !!! Mais si j'en étais venu à se braquer de la sorte contre ceux qui avaient tant pris plaisir à me faire souffrir de la sorte c'est tout simplement que j'avais fini par comprendre que la fortune, ainsi que le pouvoir qu'elle me conférait, pouvait me permettre de savourer cette soif de vengeance qui me hantait depuis si longtemps.

Bien sur je peux aisément comprendre qu'à la lecture de tout ceci vous en veniez à me dépeindre comme étant un jeune homme égocentrique, vaniteux, rancunier et orgueilleux - après tout j'en suis tout aussi conscient que vous – mais ceux et celles qui ont réellement pris la peine d'apprendre à me connaître ont réussi à découvert que j'étais aussi un homme charmant, tendre et attachant mais pour apprendre à découvrir cette facette de sa personnalité il vous faudra apprendre à m'apprivoiser.


4 •• Quelle est ta plus grande faiblesse ?
Ma plus grande faiblesse je dirais qu'elle réside dans mon impulsivité , mon dossier – autant au sein du FBI que dans le service de police de New York – est truffé d'exemple illustrant combien je peux péter les plombs et tabasser un suspect...j'ai déjà jouer à la roulette Russe avec un suspect afin de lui tirer les vers du nez...au bout de 3 minutes il chantait comme un Rossignol...comme quoi la peur de crever délie les langues.


PRÉNOM: MartinAGE: 21 ans COMMENT NOUS AS-TU CONNU?: Partenariat DOUBLE COMPTE: Non DISPONIBILITÉ: 4 jours sur 7. PERSONNAGE: Inventé.

Code:
<span class="pris">JENSEN ACKLES</span> ▬ « [i]Turner Cooper[/i] »


Dernière édition par Turner Cooper le Dim 19 Aoû - 21:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: Turner Cooper : Parfois la quête de vérité peut vous coûter plus cher que vous ne pensiez [Terminée]   Dim 19 Aoû - 20:17


(c) tumblr
Il y a ceux qui tiennent le flingue et ceux qui creusent ... toi tu creuses.




Je vis le jour le 15 fevrier 1983 à Denver , principale ville de l'État du Colorado, en répondant au nom de Turner Linden Cooper. Rapidement je compris que j'étais un privilégié, mon père et ma mère me procurant tout ce que je demandais mais bien sur derrière toutes ces considérations bassement matérialistes il me manquait le principal...leur attention et leur affection. Déjà à l'âge de 4 ans je devais composé avec le fait que la carrière politique de mon père devait passé à l'avant plan, il passait plus de temps avec son entourage avec lequel il planifiait son élection pour le poste de maire de la ville qu'il ne pouvait en passer avec nous et puis ma mère se retrouvait prise au dépourvu, en effet elle devait travailler comme secrétaire de campagne tout en s'occupant de la maison je crois, avec un peu de recul que c'était trop lui demander.

Les années passèrent et de moins en moins j'avais le loisir de voir Robert – mon père – imaginez j'en étais rendu à devoir prendre rendez-vous avec mon père, à la réflexion je crois sincèrement que c'est à ce moment que le fossé entre nous deux commença à se creuser. Bien évidemment j'avais une mère dévouée mais malgré tout les efforts qu'elle pouvait déployer Monica ne parvenait pas à combler le manque que me causait l'absence de ce modèle masculin qui me faisait cruellement défaut.

Les années passèrent et le gamin que j'étais devint un jeune et fougueux adolescent, voulant m'affranchir de cette image de gamin qui ne cessait de vouloir me coller à la peau, je commençai à fréquenter les sportifs de mon nouveau lycée et je joignis l'équipe de football du bahut et bien que je m'efforçai de vouloir suivre le rythme afin de faire comme les autres il devint évident que je n'avais pas ce qu'il fallait...le moindre effort me causait des sueurs et mon débit cardiaque devenait de plus en plus irrégulier ce qui n'était pas sans inquiéter mon coach ainsi que ma mère. Sous leur insistance je rencontrai donc un médecin de l'hôpital de Birmingham et le verdict tomba...j'étais atteint de bradycardie. Dès ce moment je sus que ma vie allait changer du tout au tout, il m'était impossible de m'amuser comme le font les jeunes de mon âge et presque tout m'était interdit même que Monica veillait au grain...à mon plus grand regret elle fit disparaître tout ce que j'aimais du frigo...adieu coca, gâteaux et tablettes de chocolat.., ce que le monde pouvait me paraître injuste, déjà que j'étais malade ca pouvait aller mais me priver de coca … j'étais choqué.

Au fil du temps je finis par me faire à ma condition et je me consacrai à mes études et puis, lorsque je fus âgé de 15 ans mon père quitta ses fonctions de maire afin de briguer le poste de gouverneur de l'État du Colorado je savais dès ce jour qu'il allait être encore moins présent et je crois bien que je le détestais davantage de nous faire payer le prix de ses ambitions. Mon père maintenant gouverneur j'étais, plus souvent qu'autrement , seul avec ma mère...elle accompagnait mon père lors de sortie officielle mais sans plus, leur couple n'était plus solide qu'autrefois et je crois que si cela n'avait pas été du poste de mon vieux elle l'aurait certainement quitté.

Peu de temps après mon seizième anniversaire mon père fit une sortie avec ma mère , dans le cadre de ses fonctions, j'avais un mauvais ressentiment mais je n'avais pas trouvé la force ni le courage d'en parler à Monica et puis elle semblait si heureuse de voir que Robert faisait des efforts pour la conquérir à nouveau que je me refusais de briser ce moment de bonheur, elle le méritait après tout. Avec le recul je ne cessai de regretter mon silence car peut-être j'aurais pu lui éviter ce qui allait lui arriver...j'allais devoir vivre avec le poids de mon silence toute ma vie. Évidemment je n'étais pas le fou furieux qui avait brandi une arme et qui avait fait feu mais je ne m'en sentait pas moins coupable...coupable de n'avoir rien dit qui puisse la faire changer d'idée pour qu'elle reste avec moi. Mon plus grand regret fut de ne pas pu avoir saisi l'occasion de lui dire à quel point je pouvais l'aimer, j'étais à la fois triste et en colère et c'est cette colère qui m'avait poussé à dire à mon père que j'aurais préféré que le tireur le bute lui, après tout , à mes yeux, il ne méritait pas de vivre...j'attribuais à ses politiques hautement controversées ce qui était arrivé à Monica...bien sur j'étais injuste mais qui ne le serait pas dans une telle situation.

Le stress des derniers mois n'avait pas été d'un tout repos et il avait fini par avoir raison de mon état de santé, je me retrouvai donc à l'hôpital et mon médecin traitant n'eut d'autre choix que de m'opérer, j'étais jeune pour ce genre d'intervention mais il en allait de ma survie, c'est donc ce qui le poussa à m'opérer afin de m'installer un pacemaker...la situation était grave mais aucunement critique, je n'étais pas encore rendu au stade ou j'avais immanquablement besoin d'une transplantation. Je passai quelques semaines de plus à l'hôpital afin de reprendre mes forces et en arrivant à la maison je décidai que je ne pouvais plus vivre sous le même toit que mon paternel, à mes yeux il était l'unique responsable de tout ce qui était arrivé...si il avait été moins égoïste et qu'il aurait davantage pensé à sa famille plutôt qu'à sa carrière nous serions tous ensemble mais malheureusement il avait fait en sorte qu'il en soit autrement et j'étais bien décidé à lui en faire payer le gros prix.

Entre l'âge de 17 ans et l'âge de 24 ans je m'installai chez Tony, le cousin gay de ma mère qui était aussi le parfait sosie de Jason Statham, il était sympa et m'appuyait dans ce que je faisais sans toutefois m'encourager après tout il ne cessait de me rappeler que la vengeance ne me la ramènerait pas mais malheureusement je n'avais pas encore atteint son niveau de sagesse. Finalement je reprenais goût à la vie et je parvenais à l'envisager avec un vent d'optimisme, Tony était ce modèle masculin dont j'avais tant eu besoin au cours de mon enfance, seulement que je ne pouvais pas compter sur lui afin qu'il me file des tuyaux sur l'art de la drague auprès des jeunes femmes mais au moins il me donnait des trucs sur le style et la mode...c'est utile d'habiter chez un couturier.

Ayant mon diplôme de lycéen en poche j'envisageai d 'entreprendre des études à l'académie de police de Denver , après tout je me disais que je n'avais rien à perdre. Contrairement à mes appréhension je me découvris des affinités avec la professions et puis c'était une excellente façon pour moi d'exorciser mes remords face à la mort de ma mère, je ne cessais de me dire qu'à défaut de l'avoir sauvée j'allais pouvoir sauver d'autres victimes des mains de leurs dealeurs.

Diplôme de l'académie fraichement obtenu, j'obtins un poste de patrouilleurs et rapidement je fus promu au titre d'inspecteur à la criminelle. Mon coté bagarreur et fouille merde fit de moi un excellent inspecteur mais c'est aussi cet aspect de ma personnalité qui me conduit à ma perte.

Un soir, alors que je m'apprêtai à rentrer à la maison rejoindre ma fiancée , je reçu une visite surprise mais lorsque je réalisai quelles étaient leurs intentions il était malheureusement trop tard...Rachelle était inconsciente et alors que je décidai de m'emparer de mon arme je reçu un projectile à mon tour.

À mon réveil, alors que j'étais à l'hôpital, on m'apprit que Rachelle n'était plus et c'est à ce moment que je commençai à devenir fou de rage et que j'entretins cette folle soif de vengeance qui était la mienne. Bien évidemment on me retira l'enquête mais en parfait entêté je décidai d'appliquer ma propre justice, avec les conséquences que cela implique. Bien évidemment je me retrouvai suspendu et , éventuellement, congédié mais au moins j'avais l'esprit en paix. Je ne pouvais plus être flic dans l'état du Colorado , après tout j'avais la réputation d'être versé dans la violence et le service c'était laissé corrompre par ceux qui avaient tenté d'avoir ma tête, on m'avait même laissé sous entendre que ma tête était mise à prix pour la rondelette somme de 500 000 $. Contre toute attente , alors que je me reposais calmement dans le yacht d'un ami, je reçu un appel et cela concernait une offre d'emploi que je n'attendais aucunement ,on m'offrait un emploi au sein du FBI et bien que la destination ne m'entichais guère , je décidai de l'accepter. New York Here I come me disais-je et depuis mon arrivée – qui remonte déjà à pratiquement deux ans - je ne cesse de tomber de plus en plus sous le charme de l'endroit. Bien entendu j'avais continuer de pousser mon enquête ici et là car je tenais toujours à tenter de trouver qui avait tramer ce complot contre moi et ma famille et plus je cherchais plus les pistes s'embrouillaient un peu comme si quelqu'un en haut lieu avait décidé que je ne devais jamais découvrir la vérité. Fouillant peut-être un peu trop , alors que je sentais de plus en plus les effets du virus se développer, je me fis attaquer par une entité que je ne pourrais pas expliquer...cette force surnaturelle me projeta contre un mur – mur qui s'écroula contre moi – retrouvant mes esprits c'est chez une jeune femme que je me réveillai et je compris à ce moment que les choses n'étaient pas exactement ce que je croyais qu'elles étaient. Connaissais-je l'identité de celui qui tirait les ficelles et qui avait fait de ma vie un enfer ? Absolument pas ? Allais-je continuer de fouiller et de mettre mon gros nez là ou il ne faut pas ? Vous pouviez parier votre fric la dessus les amis. Malheureusement plus j'avais le sentiment de m'approcher du but plus les pistes que je suivais semblaient vouloir se brouiller un peu comme si quelqu'un en haut lieux avait décidé que je ne devais pas apprendre la vérité derrière tout ça...peut-être parce que dans les faits les vrais responsables avaient tout intérêt à me tenir au silence et je dois avouer qu'ils avaient bien jouer leurs cartes puisque je me retrouvai rapidement dans le collimateur des enquêtes internes incapable d'expliquer pourquoi – du jour au lendemain – mon compte bancaire affichait un solde de 2 millions de dollars...les salauds venaient de m'avoir et je ne pouvais que fuir. Ayant été contraint de remettre ma démission je n'étais plus flic, ni agent du fbi, je n'étais plus rien mais bien qu'ils m'avaient retiré mon flingue et ma plaque ils n'avaient pas pu me retirer ma fierté et je comptais bien finir par découvrir qui avait décidé de me pourrir la vie...j'allais y mettre toutes mes ressources mais pour le moment je me devais de vivre tel un nomade ne connaissant plus le plaisir d'avoir un domicile fixe.




Dernière édition par Turner Cooper le Dim 19 Aoû - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nina Ivanova
We are the masters of the world
We are powerful and gorgeous


Messages : 7990
Inscrit le : 04/02/2011




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Turner Cooper : Parfois la quête de vérité peut vous coûter plus cher que vous ne pensiez [Terminée]   Dim 19 Aoû - 20:18

Bienvenue
Tu es la personne de PRD à qui j'ai proposé le fo' ou rien avoir? xD

Bref, si tu as des questions, n'hésite pas! Super choix d'avatar au passage sourire

_________________
On est seul en venant au monde et on est seul en le quittant, dans l’intervalle c’est à chacun de se débrouiller pour trouver un peu de compagnie. On a tous besoin de soutien sinon on serait trop seul : des étrangers coupés les uns des autres et on oublierait à quel point on est tous liés. Alors en fin de compte on choisit l’amour, on choisit la vie et pendant quelques instants on se sent un tout petit peu moins seul.
Revenir en haut Aller en bas
http://spy-on-you.forumactif.com

avatar

Ella Boyer-Lopez


Messages : 2436
Inscrit le : 25/03/2012




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Turner Cooper : Parfois la quête de vérité peut vous coûter plus cher que vous ne pensiez [Terminée]   Dim 19 Aoû - 20:19

Bienvenue sur SOY !
Bon courage pour ta fiche =)

Jensen Ackles est un bon choix d'avatar, je plussoie Kacey *_*
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: Turner Cooper : Parfois la quête de vérité peut vous coûter plus cher que vous ne pensiez [Terminée]   Dim 19 Aoû - 20:20

Non je ne suis pas cette personne mais merci pour le compliment sur l'avatar coeur
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Liza N. Litovski
We are the masters of the world
We are powerful and gorgeous


Messages : 3549
Inscrit le : 26/02/2011




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Turner Cooper : Parfois la quête de vérité peut vous coûter plus cher que vous ne pensiez [Terminée]   Dim 19 Aoû - 21:15

bienvenue parmi nous *_* j'vais me coucher mais je lirai ta fiche demain =)

_________________

There once was a little girl who never knew love until a boy broke her heart


Topiste & Topsite & Pub bazzart
Revenir en haut Aller en bas
http://familystory.forum-pro.fr/

avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: Turner Cooper : Parfois la quête de vérité peut vous coûter plus cher que vous ne pensiez [Terminée]   Dim 19 Aoû - 21:18

Merci coeur
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nina Ivanova
We are the masters of the world
We are powerful and gorgeous


Messages : 7990
Inscrit le : 04/02/2011




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Turner Cooper : Parfois la quête de vérité peut vous coûter plus cher que vous ne pensiez [Terminée]   Lun 20 Aoû - 8:10

Je viens de lire ta fiche, cependant, j'ai quelques questions.
Tu mets que tu étais agent du FBI, cependant, ta fiche se termine sans que tu ne parles de l'APO. J'ai compris qu'un complot se montait contre toi mais toujours pas comment tu étais passé de "nomade" à "agent de l'APO". Dans ton recrutement, tu marques qu'une femme t'a poussé à trahir ton pays, comment as-tu trahi ton pays? Et, surtout, pourquoi l'APO s'est intéressé à toi? Voilà, rajoute juste ces quelques petites lignes et ce sera bon sourire
Et, préviens moi quand ce sera fait en postant à la suite sourire

_________________
On est seul en venant au monde et on est seul en le quittant, dans l’intervalle c’est à chacun de se débrouiller pour trouver un peu de compagnie. On a tous besoin de soutien sinon on serait trop seul : des étrangers coupés les uns des autres et on oublierait à quel point on est tous liés. Alors en fin de compte on choisit l’amour, on choisit la vie et pendant quelques instants on se sent un tout petit peu moins seul.
Revenir en haut Aller en bas
http://spy-on-you.forumactif.com

avatar

Liza N. Litovski
We are the masters of the world
We are powerful and gorgeous


Messages : 3549
Inscrit le : 26/02/2011




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Turner Cooper : Parfois la quête de vérité peut vous coûter plus cher que vous ne pensiez [Terminée]   Lun 20 Aoû - 8:11

t'es trop rapide pour moi Shocked

_________________

There once was a little girl who never knew love until a boy broke her heart


Topiste & Topsite & Pub bazzart
Revenir en haut Aller en bas
http://familystory.forum-pro.fr/

avatar

Invité
Invité





MessageSujet: Re: Turner Cooper : Parfois la quête de vérité peut vous coûter plus cher que vous ne pensiez [Terminée]   Lun 20 Aoû - 13:52

Bienvenue à toi sourire
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Stas M. Sokolov


Messages : 2139
Inscrit le : 22/02/2011




MessageSujet: Re: Turner Cooper : Parfois la quête de vérité peut vous coûter plus cher que vous ne pensiez [Terminée]   Lun 20 Aoû - 17:42

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Juliette C. Beaumont


Messages : 2222
Inscrit le : 27/12/2011




MessageSujet: Re: Turner Cooper : Parfois la quête de vérité peut vous coûter plus cher que vous ne pensiez [Terminée]   Lun 20 Aoû - 17:49

Jensen bave

Bienv'nue à toi et amuse-toi bien parmi nous ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nina Ivanova
We are the masters of the world
We are powerful and gorgeous


Messages : 7990
Inscrit le : 04/02/2011




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Turner Cooper : Parfois la quête de vérité peut vous coûter plus cher que vous ne pensiez [Terminée]   Mer 29 Aoû - 12:33

Bonjour,

Le délai imparti pour réaliser ta fiche est écoulé, souhaites-tu un délai supplémentaire?
Si oui, poste à la suite, sinon, tu seras supprimé dans deux jours.

Merci de ta compréhension.

PS : Sachant que tu n'avais que quelques modifs' à faire, j'espère qu'on te reverra sourire

_________________
On est seul en venant au monde et on est seul en le quittant, dans l’intervalle c’est à chacun de se débrouiller pour trouver un peu de compagnie. On a tous besoin de soutien sinon on serait trop seul : des étrangers coupés les uns des autres et on oublierait à quel point on est tous liés. Alors en fin de compte on choisit l’amour, on choisit la vie et pendant quelques instants on se sent un tout petit peu moins seul.
Revenir en haut Aller en bas
http://spy-on-you.forumactif.com


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Turner Cooper : Parfois la quête de vérité peut vous coûter plus cher que vous ne pensiez [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Turner Cooper : Parfois la quête de vérité peut vous coûter plus cher que vous ne pensiez [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» « Parfois, il faut savoir lâcher prise et dire au revoir »
» Fathom.
» Les 21 Logions de Christos
» fond d'écran
» aankomst Bill Turner
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: fiches abandonnées-