Partagez | 
 

 Catch me if you can ― pv Nikita

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Elena Sadovski


Messages : 685
Inscrit le : 16/10/2011




More information
Compétences:

MessageSujet: Catch me if you can ― pv Nikita   Sam 29 Juin - 4:08



« Catch me if you can. »
Moscou. Je vivais à Moscou depuis plusieurs années maintenant et j’y avais mon chez moi. C’était aussi là que se trouvait le QG du SVR, où je passais une bonne partie de mon temps. Mais pour réussir à maintenant une double-vie et garder mon statut d’espion secret, je possédais aussi une galerie d’art au cœur de la ville. Celle-ci était dans un vieux bâtiment tout près de la Moskva River. Si j’adorais mon métier d’espion, j’aimais aussi passer du temps dans mon bureau, dans ma galerie. Mon assistant, Mikhail, la tenait lorsque j’étais en mission. Cet homme était adorable, puisqu’il ne posait jamais de question lorsque je disparaissais. Bref, il était l’employé parfait pour quelqu’un comme moi qui menait une double-vie.
Aujourd’hui était une journée de congé au SVR, alors j’arrivai vers 10h00 à la galerie. Mikhail m’attendait avec un café, que je pris avec plaisir. Je traversai la grande salle d’exposition, où étaient accrochées des peintures ultra-réalistes, pour me rendre jusqu’à mon bureau. En passant, je m’arrêtai devant celle d’un enfant mangeant une glace. On voyait l’expression du petit garçon à la perfection, ainsi que la glace qui lui coulait sur le menton. Ces œuvres se voulaient plus réaliste même que des photographies et il y avait quelque chose de très ironique là-dedans. Pourquoi aurions-nous regardé une photographie pendant cinq secondes tandis que nous pouvions passer quarante-cinq minutes devant la peinture qui représentait la même chose, de façon identique. C’était un des mystères de la nature humaine. Après avoir contemplé l’œuvre, je me dirigeai finalement vers mon bureau. J’ouvris mon ordinateur et mon esprit fut rapidement absorbé par la tonne de courriel qui m’attendait dans ma boîte de messagerie.

Le temps fila à toute allure et vers midi, mon assistant vint cogner à la porte de mon bureau. « Je vais chercher quelque chose à manger, que veux-tu ? » Je réfléchis quelques secondes et lui demandai de me rapporter une salade. Je lui donnai un billet et il sortit de mon bureau. Comme j’étais maintenant seule dans la galerie, je sortis de mon bureau et m’installai à la réception. Pendant qu’il serait partit, c’était à mon tour d’accueillir les clients. Pour l’instant, il n’y avait personne, mais le téléphone continuait de sonner. Je répondais alors qu’un homme ouvrait la porte et pénétrait dans la galerie. Les yeux rivés sur mon agenda, je ne le vis que plus tard. J’étais en train de confirmer une date avec la femme au téléphone lorsque mon regard croisa celui de l’homme. Cet homme, je le connaissais mieux que moi-même. Je le pourchassais depuis des mois, voire des années, mais il me filait toujours entre les doigts. Je n’avais aucun moyen de le relier à aucun crime ni à aucune organisation, bien que tous savions qu’il faisait partit des Phoenix. « Donc tout est parfait ? » demandais-je à la femme que j’avais au téléphone, mon regard rivé vers l’homme qui semblait inoffensif, sinon imposant. « Très bien, au revoir. » dis-je avant de replacer le combiner sur le comptoir devant moi. «Gurlukovich. » murmurais-je, sachant qu’il savait très bien aussi qui j’étais.

made by ℬlue ℐⅴy

_________________
elena

étonnant comme parfois on prend des résolutions , on dit que tout sera ainsi dorénavant, et il suffit d'un mouvement infime des lèvres pour casser l'assurance d'une certitude qui paraissait éternelle © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nikita Gurlukovich


Messages : 59
Inscrit le : 04/06/2013




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Catch me if you can ― pv Nikita   Lun 1 Juil - 22:49

L'homme était assis dans une limousine de couleur noir. Il avait des cheveux bruns grisonnants et était rasé de près. Cet homme était un terroriste affilié à l'organisation Phœnix dont il était l'un des principaux chefs, et même s'il était recherché par le SVR, les services de renseignements russes, il revenait à Moscou comme si de rien n'était. Enfin presque, car l'organisation avait quand même prit des mesures pour ne pas le perdre bêtement. Tout un dispositif avait été mis en place.

A l'exception du chauffeur, Nikita Gurlukovich était seul à bord de la voiture. Ce-dernier avait rendez-vous avec un certain Droski dans une galerie d'art pour un contrat. L'homme n'y allait pas en tant que tueur à gages, mais en tant que chef de l'organisation Phœnix. Gurlukovich savait que Droski était un puissant homme d'affaires qui s'intéressait énormément à l'art et qui avait son propre club de football en Russie. Une fois arrivé à destination, Nikita attendit que le chauffeur lui ouvre la portière pour sortir et filer droit vers la galerie d'art dans laquelle il avait rendez-vous. Sur sa route, il croisa un touriste qui observait des cartes postales. A une centaine de mètres, il savait qu'il y avait une vieille dame s'appuyant à un déambulateur pour marcher et que de l'autre côté de la route, un sans domicile fixe était assis sur le trottoir pour faire la manche. Gurlukovich entra à l'intérieur, d'une allure calme. Il prit même le temps de bien refermer la porte derrière lui, ce qui était inutile car un couple arrivait derrière lui. Généreux, il laissa le couple se présenter avant lui à l'accueil. Nikita avait tout son temps. Droski était sûrement déjà là, à observer des toiles sans grands intérêts. Gurlukovich joignit ses mains devant lui et attendait patiemment son tour, alors que l'hôtesse d'accueil venait de raccrocher le téléphone. Cette femme, il la connaissait très bien. Elle s'appelait Elena Sadovski et travaillait pour le SVR. Lorsque leurs regards s'étaient croisés, la jeune femme avait parue surprise de le voir ici. Lui, il ne laissa aucune émotion transparaître. Même si cette femme le pourchassait depuis des années, il parvenait toujours à lui échapper. Et puis un dispositif était en place pour assurer sa sécurité. S'il était en danger, Gurlukovich avaient des alliés avec lui. Ainsi, le chauffeur de la limousine, la vieille femme en déambulateur, le sans domicile fixe qui faisait la manche, le touriste qui regardait les cartes postales et le couple qui était entré après lui étaient tous des tueurs à gages déguisés. Ils étaient tous là pour protéger Nikita au cas où celui-ci tomberait dans un guet-apens.

Le couple avait passé l'accueil et pénétrait maintenant dans le secteur où étaient exposés les œuvres. Pendant ce temps, Nikita s'avança et fit face à Sadovski. Il était à moins de deux mètres d'elle, mais ne sortit rien d'autre qu'un billet pour payer l'entrée. Courtois, il adressa un simple
« Bonjour » à la jeune femme. Pas un sourire, pas un mot de plus si ce n'est un « Merci » après qu'il ait obtenu sa place.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Elena Sadovski


Messages : 685
Inscrit le : 16/10/2011




More information
Compétences:

MessageSujet: Re: Catch me if you can ― pv Nikita   Mar 20 Aoû - 23:45



« Catch me if you can. »
Moi qui pensait avoir une journée tranquille et normale devant moi, voilà que l’homme que j’essayais d’attraper depuis des années se matérialisait devant moi. Quelques clients étaient entrés dans la galerie, je ne pouvais donc agir avec la liberté que j’aurais espéré avoir. J’étais contrainte de le laisser entrer sans réagir, puisque que pouvais-je bien faire, de toute façon ? Je n’avais ni arme sur moi, ni coéquipier pour m’aider. De plus, je savais qu’un homme aussi haut placé chez les terroristes ne sortait jamais seul. Si je pouvais bien affronter quelques méchants et m’en sortir, mon corps avait ses limites. « Bonjour » dis l’homme d’un ton qui se voulait normal, mais qui sonnai comme une menace à mes oreilles. Je pris le billet qu’il me tendit et lui rendit un coupon de caisse, ayant envie de vomir. J’allais laisser cette infâme personne entrer dans ma galerie ? Si j’avais toujours voulu protéger ma double vie, voilà que cela tombait à l’eau. J’espérais seulement que Nikolaï, mon assistant, resterait à l’extérieur assez longtemps pour que Nikita ait le temps de disparaître encore une fois. « Merci » Et c’était cela le pire… Savoir que l’homme que je souhaitais attraper depuis des années était là, sous mon nez, mais que je ne pouvais rien faire. Je n’avais en fait aucune preuve pour le relier aux actes que je disais qu’il avait commis.  Donc même si je l’enfermais dans mon bureau ou que je l’apportais au SVR, il pourrait repartir dans la seconde suivante. Je n’avais rien contre lui, sinon qu’une haine grandissante. Et qui grandissait de façon exponentielle à chaque seconde qu’il passait de plus dans ma galerie.
Décidant que même si je n’avais aucune preuve contre lui, je pouvais toujours l’embêter assez pour qu’il décide d’aller faire ses affaires ailleurs… Le coincer était une chose, mais je ne voulais surtout pas mêler ma galerie à tout cela. C’était la seule chose qui me rattachai à la vie normale, je n’avais pas envie qu’il vienne la souiller. Je laissai donc le poste de réception vide un instant et rejoind l’homme qui venait d’entrer dans l’exposition. « Je peux vous aider ? » demandais-je à Gurlukovich, essayant de faire de ma présence la chose la plus nuisible possible. Je n’avais aucune idée de ce que l’homme croyait qu’il pourrait faire ici, mais s’il ne le savait pas déjà, j’étais une personne très persistante et il verrait bientôt qu’il ne tacherait pas ma galerie.

made by ℬlue ℐⅴy

_________________
elena

étonnant comme parfois on prend des résolutions , on dit que tout sera ainsi dorénavant, et il suffit d'un mouvement infime des lèvres pour casser l'assurance d'une certitude qui paraissait éternelle © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Catch me if you can ― pv Nikita   

Revenir en haut Aller en bas
 

Catch me if you can ― pv Nikita

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 12 juin 2010 Catch and Slash vs Darkside Cowboys
» Catch extrem
» [Guide] Les équipes de BIONIFIGS
» [Blog] Le catch remplace les Bionicle dans les rayons
» [Fiche] Zarach
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: A la fin :: Archives :: La fédération de Russie-